Même dans le domaine de la bijouterie, il y a, souvent, confusion entre les termes brillant, diamant et zircon cubique. Un brillant est le type de coupe ronde donné à un diamant avec un minimum de 57 facettes. Lorsqu’il est utilisé seul, ce terme identifie uniquement le diamant de taille ronde. En réalité, il existe plusieurs autres pierres précieuses qui peuvent être taillées en « brillant », comme les rubis, les saphirs et les topazes. En général, le public a tendance à utiliser et à identifier les termes « brillant » et « diamant » comme s’il s’agissait de la même chose. Cependant, le diamant est le minéral précieux par excellence.

Diamant : l’étymologie du terme

Au fil des siècles, les diamants ont historiquement acquis une valeur et une importance considérables. Toutefois, il faut savoir que déjà à l’époque des Romains, ces minéraux étaient considérés comme des larmes des dieux ou des étoiles du ciel.

Elle est utilisée à des fins purement commerciales pour la fabrication de bijoux. Le terme diamant tire son origine du mot grec « adàmas » (invincible), qui souligne la remarquable dureté de ce minéral (sa dureté Mosh est de 10/10).

Zircons

Le zircon, quant à lui, est un type de minéral appartenant au groupe des nésosilicates, que l’on trouve, principalement, dans les pegmatites et les roches phylloniennes alcalines (roches volcaniques basiques ou fémiques) et qui se présente sous forme de cristaux ou de granules.

Il présente un degré de dureté inférieur à celui du diamant, une composition chimique et un aspect esthétique extrêmement similaires à ceux du minéral précieux.

Différences de prix et de couleurs

Remarquable plutôt la différence de prix entre les zircons et les diamants. En fait, avec le terme « zircone taillée en brillant », on veut décrire les bijoux les moins précieux pour les distinguer des diamants. La zircone existe en différentes teintes, allant du transparent au jaune, rouge, bleu, vert et brun.