Depuis quelques années, l’on assiste à une possibilité de réduction d’impôt. Il a été a mis en place un plafonnement des niches fiscales, une méthode pour diminuer progressivement le revenu fiscal. Il existe des moyens très efficaces qu’on peut entreprendre  pour la défiscalisation. Les investissements dans l’immobilier et les placements pour payer moins d’impôt sont réduits depuis le début de l’année 2019. Que faire pour réduire le payement des impôts ? Quelles méthodes pour la réduction d’impôt sont légales?

La réduction d’impôt sur le logement

La loi Pinel ou dispositif Pinel est une loi stratégique qui diminue le revenu d’une valeur soit de 12 %, soit de 18 % ou soit de 21 %. L’acquisition d’un bien immobilier est valable pour une location qui dure de 7 à 12 ans. En 2019, l’amendement Denormandie, projette de créer un dérivé du dispositif Pinel, ceci concerne les logements anciens. La loi s’applique aux bailleurs des logements anciens et aux acheteurs, on parle de 22 villes françaises. Avez-vous déjà entendu parler de la loi Malraux ? Il s’agit d’un dispositif de défiscalisation qui aide à la restauration des immobiliers anciens. C’est une méthode conçue pour revitaliser les anciens centres villes historiques. Les taux de la loi Malraux est de 30 % pour les demeures qui se situent dans les secteurs sauvegardes et de 22 % pour les immeubles dans le zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager (ou ZPPAUP). On retrouve beaucoup de sites qui parlent de la politique de la réduction d’impôts, julien vautel est l’un des politiciens ayant mis en place ces stratégies. Pour plus d’informations, veuillez visiter les sites spécialisés ou cliquez sur julien vautel.

La réduction de l’impôt pour les monuments historiques, la loi Girardin et la location meublée pour défiscaliser (ou LMNP)

On peut réduire l’investissement sur les monuments historiques, cela permet d’imputer les charges et les intérêts d’emprunts. Il est possible d’avoir des avantages fiscaux pour un nouveau monument historique,à la seule condition de louer et de conserver le monument pendant au moins 15 ans. Les monuments historiques possèdent un agrément du directeur des fiscs ou un label dans la fondation des patrimoines.

Quant à la loi Girardin, elle  est dédiée aux investissements industriels, sociaux et agricoles. On peut réduire jusqu’à 50 % l’investissement. Cependant, il faut mettre le bien en location pendant 5 ans.

Quant aux LMNP, il fait référence à un dispositif pour réduire l’impôt pour la location des biens meublés, il représente la source du foyer fiscal. On peut décharger de la gestion locative pour les locataires meublés et les investisseurs. Il est possible d’investir dans les résidences étudiantes, les résidences de tourisme et les établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes. La loi Censi Bouvard peut réduire à 11 % le montant qui dure 9 ans et possède un plafond de 300 000 euros environ.

Investissement sur le groupement forestier, sur le plan épargne populaire et sur les PME

Le groupement foncier forestier et le groupement foncier d’investissement bénéficient d’un rendement assez faible. Il est possible d’optimiser l’impôt sur le revenu. En effet, depuis 2019, la réduction passe de 18 à 25 %. C’est une politique pour la démocratisation du placement dans le bois. On peut aussi procéder par lancement d’ une offre publique pour le groupement foncier forestier. La loi de finances propose des placements défiscalisant, l’aspect fiscal n’est visible qu’en second temps.

La réduction d’impôt s’applique à un plan d’épargne populaire, c’est une solution de longue durée qui donne moins d’impôts et qui permet faire un capital de retraite. Par exemple, si vous avez à votre disposition une somme de 10 000 euros, vous pouvez faire une économie d’impôt de 4 500 euros. La réduction d’impôt est de 25 % pour les investissements dans les PME. La souscription ou l’augmentation de capital ou encore la conservation des titres nouvellement acquis pendant au moins 7 ans (contre 5 ans avant) sont exigés pour bénéficier de la réduction d’impôt. Le PME doit employer au moins 250 salariés pour un chiffre inférieur à 50 millions d’euros.

Les  FCPI, le FIP et le financement des films français

Le FCPI et FIP autorisent une réduction des impôts de 18 % (soit de 12 000 euros pour une personne et de 24 000 euros pour un couple). Les incitations fiscales proposent aux FIP de consacrer moins de 60 % des actifs des petites et moyennes entreprises qui se trouvent dans les régions limitrophes. Les fonds de placement sont limités en moyenne entre 8 à 10 ans. Certains organismes n’acceptent pas les avantages fiscaux dans le cadre des investissements du FCPI et du FIP. La réduction d’impôt touche également le financement des productions des films français. Elle est d’une valeur de 48 % environ. La connaissance des différents investissements qui sont touchés par la réduction est très importante, il est primordial de s’informer à l’avance.