Le nid de guêpes : conseils pour s’occuper des animaux

Dès qu’il fait chaud, la reine des guêpes commence à construire un nid pour son peuple, souvent proche des humains. Cependant, si vous savez comment vous y prendre avec les animaux, vous n’avez pas à craindre un nid de guêpes sur la maison ou dans le jardin.

La guêpe est un animal de ferme précieux, mais elle a une mauvaise réputation à cause de sa piqûre. Il apporte une contribution importante à la nature en nourrissant sa progéniture de parasites de jardin tels que les chenilles. Mais presque personne ne veut d’un nid de guêpes sur sa propriété. La peur des piqûres est trop grande. Mais il n’est pas nécessaire que ce soit le cas.

Le nid de guêpes : c’est ainsi que vivent les buses noires et jaunes

Au printemps, la reine des guêpes commence à construire un nid pour son futur état. Selon l’espèce, le nid de guêpes est soit construit dans des cavités sombres, soit suspendu librement. Par exemple, une haie, un arbre ou la charpente du toit d’une maison sont utilisés à cette fin.

La reine gratte les fibres de bois des planches, des clôtures ou des arbres, les salive et forme un maximum de 20 rayons de miel hexagonaux. Elle pond ses œufs dans les rayons de reproduction. Elle les féconde avec une partie du sperme qu’elle a gardée dans sa poche de semences depuis l’accouplement de l’automne précédent.

Au départ, seules les travailleuses stériles se développent. Ils agrandissent encore le nid de guêpes et élèvent des larves. Pendant ce temps, la reine se concentre sur la ponte des œufs tout au long de l’été. Ainsi, l’état de guêpe se développe fortement pendant la saison chaude.

En automne, la reine des guêpes assure la survie de sa dynastie. Les jeunes reines, c’est-à-dire les femelles fertiles, éclosent à partir des œufs qui sont maintenant pondus. Ensuite, selon les espèces de guêpes, la reine ou les ouvrières pondent à nouveau des œufs, d’où émergent des bourdons. Leur mission est de faire s’accoupler les jeunes reines d’autres états de guêpes.

L’automne annonce enfin la fin de la vie de la reine fondatrice de l’État. Les bourdons et les ouvriers meurent également avant le début de l’hiver. Seules les jeunes reines accouplées passent l’hiver et se protègent du gel sous du bois pourri, des écorces d’arbres ou des trous dans le sol.

Au printemps, ils construisent chacun un nouveau nid de guêpes pour établir leur propre état de guêpes. Chaque nid de guêpes est ainsi habité du printemps à l’automne et est ensuite abandonné par la colonie.

Quand les habitats se croisent : nid de guêpes sur la maison ou dans le jardin ?

Aussi intéressantes que soient la vie et l’architecture des guêpes, dans votre propre jardin, maison ou appartement, les insectes sont généralement des hôtes indésirables. Comme les dépliants rayés sont protégés par des lois sur la conservation de la nature, les personnes concernées ne doivent faire enlever un nid de guêpes que s’il existe un danger immédiat pour l’homme. C’est le cas, par exemple, si elle se trouve directement à la fenêtre d’un jardin d’enfants. Comme la frontière entre une situation menaçante et une présence inoffensive est floue, l’autorité de protection de la nature est heureuse d’apporter son aide sur cette question.

A quoi ressemble un nid de guêpes ?

Les différentes espèces de guêpes ont des préférences de nidification différentes. Certaines espèces spécialement protégées construisent leurs nids en suspension dans les arbres, les buissons ou les haies. Cependant, il existe aussi des espèces, comme la guêpe allemande, qui nichent dans des grottes ou des cavités sombres. Leurs nids se trouvent souvent dans les coffres de volets roulants ou dans les greniers sous les panneaux de plafond. En général, les animaux aiment nicher dans des endroits protégés des intempéries.

Comme les guêpes construisent leur nid avec du bois altéré, un nid de guêpes ressemble à du papier. Les animaux salivent les fibres de bois, les mâchent et en forment des nids d’abeilles, qu’ils entourent d’une sorte de coquille. Selon l’espèce de guêpe, les nids de guêpes sont de couleur grise à beige et sont tubulaires à semi-circulaires ou sphériques. Habituellement, le trou d’entrée d’un nid de guêpes est situé sur le côté. Si le nid est ouvert au fond, il peut s’agir d’un nid de frelons.

Conseils pour une coexistence pacifique

Dans de nombreux cas, il est inutile d’enlever un nid de guêpes. Avec un peu de créativité, les personnes concernées peuvent facilement s’accommoder des nuisances sonores. Les conseils suivants facilitent la vie avec les guêpes :

Enlevez vous-même le nid de guêpes

Aussi utiles que les guêpes puissent être, de nombreuses personnes se sentent menacées par un nid de guêpes sur leur propriété et veulent l’enlever dès que possible. Il n’est pas conseillé de réinstaller ou même de détruire soi-même le nid de guêpes. Les animaux sont protégés.

Quiconque les tue et détruit leur nid est menacé d’une amende sévère. Selon l’État fédéral et le type de guêpe, des amendes de 5 000 à 65 000 euros peuvent être dues. Les espèces de guêpes solitaires et les frelons sont mêmes sous protection spéciale. Dans ce cas, l’autorisation de l’autorité de protection de la nature est nécessaire pour enlever le nid.

Néanmoins, il existe de nombreux produits sur le marché pour tuer les guêpes. Dans la plupart des cas, cependant, ils font plus de mal que de bien.

Il peut être dangereux d’enlever le nid de guêpes lui-même. Les insectes défendent leur maison avec la piqûre. Cela peut se terminer mal pour les personnes souffrant d’allergies. Si le nid de guêpes présente un danger immédiat pour l’homme, les personnes concernées peuvent le faire enlever par un spécialiste, par exemple un consultant en guêpes, un expert en parasites ou un contrôleur de parasites. Il dispose à la fois de vêtements de protection appropriés et des connaissances spécialisées nécessaires.

Faire enlever les nids de guêpes par un exterminateur

Il est facile pour un expert d’identifier l’espèce de guêpe et si nécessaire, d’obtenir l’autorisation de l’autorité de protection de la nature pour nettoyer le nid de guêpes.

Si l’espèce de guêpe n’est pas sous protection spéciale, l’expert en parasites peut enlever le nid, y compris la colonie de guêpes, ou tuer les insectes avec une poudre spéciale dans leur nid. Ce type de lutte contre les parasites ne doit être effectué que par l’exterminateur.

Ceux qui ne veulent pas tuer les guêpes peuvent également les faire déplacer. L’organisation locale de protection de la nature apporte son soutien pour la relocalisation des guêpes. Le nid et la colonie de guêpes associée sont collectés et relâchés dans un endroit approprié, loin du site de nidification d’origine.

Allergie aux guêpes : agir correctement en cas d’urgence

Une réaction allergique se manifeste dans les 10 premières minutes suivant la piqûre de guêpe sous la forme de papules ou d’un gonflement important. En outre, il peut y avoir des symptômes qui ne se manifestent pas immédiatement à l’endroit de la piqûre.

Un choc anaphylactique avec évanouissement, chute de la pression sanguine et collapsus circulatoire peut même être fatal sans assistance médicale immédiate.

L’ensemble des mesures d’urgence pour les personnes souffrant d’allergies

Si vous êtes déjà au courant de votre allergie aux guêpes, vous devriez toujours avoir une trousse d’urgence avec vous.

Saviez-vous que ?

  • Sur environ huit espèces de guêpes vivant en société en Allemagne, seules deux sont une nuisance pour les humains ? La guêpe allemande et la guêpe commune sont celles qui aiment grignoter notre nourriture en été.
  • Un nid de guêpes allemandes et de guêpes communes peut atteindre la taille fière d’un ballon de médecine ?
  • Les nids de guêpes ne peuvent être habités que temporairement ? Après une saison, ils sont vides.
  • Les guêpes sont entre autres des charognards ? De cette façon, ils apportent une contribution importante à leur habitat.