Connu depuis l’Antiquité, l’artichaut (Cynaria scolymus) est également appelé Cynara (par les Romains) et Kinara (par les Grecs). Il semble qu’à cette époque, l’artichaut était utilisé pour détecter l’état de grossesse chez les femmes et pour déterminer le sexe du bébé qu’elles portaient.

Les bienfais de l’artichaud

L’artichaut est une plante riche en propriétés bénéfiques pour l’organisme, en effet il contient des sels de fer et de potassium indispensables au maintien de la santé.

L’un des principes actifs que nous trouvons dans les artichauts est la cynarine, une substance qui favorise la sécrétion de la bile et stimule la diurèse en général. Pour ne pas perdre les bienfaits de cette substance, on dit qu’il est préférable de consommer les artichauts crus, plutôt que de les faire cuire. L’artichaut protège la fonction hépatique, c’est pourquoi sa consommation est recommandée dans le régime des personnes souffrant de diabète.

L’infusion de feuilles d’artichaut, éventuellement associée à d’autres herbes aux propriétés diurétiques et dépuratives, sert précisément à éliminer les toxines de l’organisme et à nettoyer le corps en profondeur. Le goût de l’infusion est assez amer et certaines personnes le trouvent désagréable, mais les bienfaits sont assurés !

En tant qu’aliment hypocholestérolémiant, l’artichaut a un effet bénéfique sur l’ensemble du système cardiovasculaire. L’artichaut ne contient pas beaucoup de vitamines, mais en revanche, il semble être riche en antioxydants qui peuvent prévenir le cancer. Les artichauts étant très demandés tout au long de l’année, de nombreux producteurs utilisent des substances toxiques pour augmenter la production, au détriment de la santé des consommateurs. En effet, pour profiter pleinement des bienfaits des artichauts, il est préférable d’acheter ceux qui sont issus de la culture biologique. Une recommandation pour les femmes qui allaitent : il vaut mieux éviter de consommer les artichauts, car il peuvent réduire ou inhiber complètement la production du lait.

Pour être sûr que l’artichaut est frais, il doit être ferme et dur, et ne doit pas s’aplatir si vous appuyez fort. En outre, les feuilles doivent être encore fermées et bien attachées à la tige. Tout le monde ne sait pas qu’une fois épluchée, la tige de l’artichaut peut être consommée en salade, et qu’elle est très savoureuse. L’eau de cuisson ne doit pas être éliminée, mais peut être ajoutée à d’autres plats, car elle est très riche en sels minéraux.

L’artichaut dans la cuisine

Une recette très pratique et savoureuse est la soupe de riz et d’artichauts.

Ingrédients (pour quatre personnes) : 200 g de riz, 4 artichauts, un demi-oignon, 30 g de beurre, deux jaunes d’œuf, 1 litre et demi de bouillon, du parmesan râpé, un citron, des croûtons de pain grillés ou frits dans du beurre.

Préparation : après avoir nettoyé les artichauts et enlevé les feuilles les plus dures, coupez-les en petits quartiers. Mettez-les dans un récipient avec de l’eau froide et un peu de citron. Faites revenir l’oignon haché dans une casserole avec le beurre, et quand il sera doré, ajoutez les artichauts.

Versez le bouillon dans la marmite, faites bouillir pendant une dizaine de minutes avant d’ajouter le riz. Pendant ce temps, versez le riz dans la marmite avec l’assaisonnement et remuez. Servez le plat avec des croûtons, grillés ou frits dans du beurre, selon le désir.