Le week-end est arrivé, vous avez réservé cette soirée entre amis, organisé une réunion décontractée ou ce déjeuner en famille et vous n’êtes pas d’humeur à réfléchir à ce que vous allez porter ? Vous pouvez être sûr que nous l’avons fait pour vous. Comme d’habitude sur ce blog, nous sommes, toujours, à la recherche de combos simples, de looks pratiques et décomplexés qui vous assurent confort et style au quotidien. Aujourd’hui ne sera pas différent, nous avons séparé 14 conseils pour avoir du style avec une tenue toute simple.

14 conseils pour avoir du style avec une tenue toute simple

Est-ce qu’il vous est, déjà, arrivé de regarder certaines femmes et de vous dire « wow, elle a vraiment du style » ! Et pourtant, en y regardant bien, elle portait une tenue plutôt basique. Mais même en détaillant un peu la tenue, vous n’avez pas réussi à mettre le doigt sur ce qui faisait la différence…

Une tenue ce n’est pas juste un assemblage d’un haut avec un bas et éventuellement une veste ou un gilet… Enfin si, mais pour avoir du style il faut justement ajouter ce petit truc en plus. Et ce petit truc consiste à savoir s’approprier ses vêtements.

Dans cet article, j’ai voulu vous donner quelques pistes pour vous aussi avoir du style, avec une tenue toute simple.

1 – Retroussez le bas des pantalons

Pour vous approprier vos vêtements, ne les portez pas tels quels. Et pour cela, rien de tel que le « retroussage ».

Plutôt que de porter votre pantalon un peu trop long, retroussez-le ! Vous lui donnez plus d’allure, et vous dégagez votre cheville.

Retrousser son pantalon, porter une ceinture, faire blouser le haut, une mise en beauté fraiche et naturelle.

Ce qui est magique avec un pantalon retroussé, c’est que vous allongez votre jambe tout en l’ajustant à votre taille !

Quelques petites précisions :

  • Retroussez les pantalons près du corps : droit, slim, carrot (resserrés à la cheville). On ne retrousse pas un pantalon large ou un bootcut !
  • Si vous avez 30 cm de pantalon en trop… faites, d’abord, un ourlet ! Pour retrousser il faut que la quantité de tissu ne soit pas trop grosse non plus. Retournez votre pantalon 2-3 fois maximum
  • Faites votre revers pas trop haut. Ce n’est pas encore la mode du revers de 25 cm (ou alors je ne l’ai pas vu passer). Mais même si cela arrivait, ce serait une mode éphémère… Faites un revers d’environ 5 cm de haut

Retrousser son pantalon, faire un « front tuck », une mise en beauté fraiche et naturelle.

2 – Faites sortir les manches de chemise de votre pull

Dans le même esprit que pour le retroussage de pantalon, jouez avec vos manches longues. Et en particulier avec les manches de chemise.

Faire sortir les poignets de chemise et les retrousser 

Si vous portez votre chemise sous un pull ou un gilet, pensez à en faire ressortir les poignets !

Vous apportez une petite touche de contraste au niveau des poignets, et cela peut faire toute la différence sur votre tenue.

Sur une tenue plus estivale, pensez aussi à retrousser vos manches de chemise pour alléger votre allure.

Faire sortir les poignets de chemise et les retrousser .

3 – Mettez une ceinture, même si le pantalon tient tout seul

On a, souvent, tendance à penser qu’une ceinture ne sert qu’à faire tenir son pantalon… Et donc s’il tient tout seul, pourquoi s’embêter avec une ceinture ?

Tout simplement parce qu’avec une jolie ceinture, vous apportez la touche finale à votre tenue. C’est l’accessoire qui peut faire la différence entre une tenue lambda et une tenue bien finie.

Porter une ceinture, même si le pantalon tient tout seul ! 

Pour une touche d’originalité, vous pouvez aussi utiliser un beau foulard en guise de ceinture.

Et pour les vêtements qui sont vendus avec une ceinture, n’ayez pas peur d’en changer ! Le problème avec ces ceintures vendues avec les vêtements, c’est qu’elles sont, souvent, de très mauvaise qualité et ont tendance à s’abimer très vite.

Cependant, si elle est, toujours, en bon état, vous pouvez, aussi, la porter sur un autre vêtement que celui avec lequel elle était vendue ! N’ayez pas peur de jouer avec vos vêtements !

Pantalon retroussé, « side tuck », et foulard porté en ceinture. Si l’on scrute un peu les filles les plus suivies de la planète, on constate que le foulard n’est pas pour elles un accessoire de mamie ou d’hôtesse de l’air. Mais un ami qui, noué à la ceinture, transcende un chino ; roulotté au poignet, donne du chien à un look marcel blanc-« jean mom » ; plié étroitement autour du cou, sublime un petit pull ou un sweat. Il n’y a qu’en fanion sur un sac qu’elles ne l’aiment pas trop (et encore)… Le carré de soie ou le bandana précieux sont leurs préférés.

4 – Ceinturez tout

Ce conseil vaut surtout si vous avez une taille marquée : pensez à ajouter une ceinture sur vos vestes, vos gilets, voire vos manteaux.

Si vous avez une taille peu marquée en revanche, évitez de mettre une ceinture sur un vêtement déjà épais. Vous risquez d’épaissir votre silhouette.

Ceinturer un gilet long 

Mais quelle que soit votre morphologie, vous pouvez essayer d’ajouter une ceinture à vos robes. Portée taille basse ou à la taille, vous pouvez redécouvrir vos robes sous un autre jour !

Et dans le même ordre d’idée : si vous avez des passant de ceinture sur votre robe, vous n’êtes pas obligée de les utiliser ! Si ces passant sont taille basse mais que vous préférez marquer la taille, déplacez la ceinture ! En prenant garde tout de même que la coupe et la position des passants le permette pour que cela reste harmonieux.

Une ceinture en cuir sur une robe chemise, une accumulation de bracelets, une jolie montre, un teint frais.

5 – Tentez les superpositions

Ici, la guest star c’est la chemise ! Chemise blanche, chemise en jean, chemise à motifs…

Pour donner du relief à votre tenue, vous pouvez faire dépasser le bas d’une chemise ou d’une blouse de votre pull.

Pensez à porter une chemise comme si c’était une veste.

Porter une chemise en jean en veste, accumuler les bijoux (2 colliers, 2 bracelets, faire dépasser les poignets de la chemise et les retrousser).

Portez votre chemise décolletée avec un tee shirt à motifs dessous ou bien avec de la dentelle en fonction de votre style.

Vous pouvez, encore, nouer le bas de votre chemise plutôt que de la rentrer dans le pantalon.

Testez, améliorez, trouvez votre façon préférée de porter la chemise différemment !

Faire dépasser le bas et les les manches de sa blouse .

6 – Rentrez le haut dans le bas et faites blouser

Ça c’est vraiment le petit détail qui change tout ! Rentrer son haut dans le bas c’est tout un art… Mais ce n’est pas compliqué !

Tout d’abord, pour paraître moins stricte, lorsque vous rentrez votre haut dans votre pantalon, pensez à le faire légèrement blouser en tirant doucement dessus. Vous créez un peu d’aisance et votre tenue parait plus détendue.

Ensuite, vous pouvez essayer le « front tuck » ou le « side tuck ». Je ne sais pas s’il existe des traductions, aussi, concises en français. Mais en gros cela consiste à rentrer juste un bout de votre blouse ou chemise sur le devant ou sur le côté.

Cela donne un air décontracté (la chemise pas vraiment rentrée dans le pantalon), mais en même temps vous structurez votre silhouette en créant une rupture au niveau de la taille. Et c’est, aussi, l’occasion de dévoiler un bout de ceinture.

Un haut blousant (ou « front tuck », on ne voit pas bien sur la photo), une accumulation de bijoux, une mise en beauté fraiche et naturelle .

7 – Nouez votre foulard ou votre écharpe

Si vous êtes une adepte des foulards, vous avez une occasion parfaite d’ajouter une pointe de style à votre tenue !

Plutôt que de simplement enrouler votre foulard autour du cou, testez de nouvelles façons de le nouer.

Avec un foulard très fin, vous pouvez en changer les proportions en le pliant en deux : vous passez d’un foulard long à un carré, et vice versa. Encore une fois, ne vous limitez pas à ce que vous voyez, essayez de voir différemment.

Porter un foulard en soie façon cheich .

8 – Osez l’accumulation de bijoux

Je vous parle, souvent, des accessoires et en particulier des bijoux qui sont indispensables (selon moi) pour bien finir une tenue.

Là encore vous pouvez faire parler votre créativité. Lorsque je vous dis d’oser l’accumulation de bijoux, il n’est pas question de ressembler à un sapin de noël, nous sommes bien d’accord. L’idée est plutôt d’oser porter par exemple deux colliers, ou bien plusieurs bracelets…

Lorsque vous achetez vos bijoux, vous les trouvez à l’unité. Mais cela ne signifie pas qu’ils ne peuvent pas se porter accompagnés !

Oser l’accumulation de bijoux en restant élégante.

Comme les grands colliers en céramique colorée d’Iris Apfel, qui s’y connaît en bluff, le beau  torque  1940, le sautoir ethnique imposant ou les manchettes, toujours bienvenus. La paire de lunettes de soleil oversized est, aussi, un investissement à faire avec un soin jaloux.

9 – Soignez la mise en beauté

Il n’est pas nécessaire de sortir l’artillerie lourde côté maquillage. 

Pour éviter le teint barbouillé, pas besoin de sortir le grand jeu… Une BB crème de la couleur de votre peau, une touche d’anti-cerne, et c’est tout !

Vous pouvez compléter avec une touche de rouge à lèvres, du mascara ou du crayon sur les yeux. Mais uniquement si ce type de maquillage tient une journée complète sur vous.

Si vous avez tendance à manger le rouge à lèvres, ou si vous avez les yeux qui pleurent facilement (et donc le crayon ou le mascara qui coulent…), vous faites plus de mal que de bien à votre allure générale ! Concentrez-vous sur le teint, vous y gagnerez au change, vraiment !

Une mise en beauté fraiche et naturelle mais soignée 

10- Chiner sur les sites de vide-dressing…

… et dans des dépôts-ventes vintage (plus triés que les fripes) est, souvent, une mine. Cela semble une évidence à certaines, qui « vestiaire collective » depuis des lustres. Pour les autres : il faut se lancer, c’est la première fois qui compte. La seule règle est de ne pas foncer sur les vêtements trop signature d’une saison ou d’une marque.

11- Fouiner dans les rayons homme

La belle chemise trop grande, le tunisien bleu impec, le pull marin en cachemire outremer et moutarde incroyable, voire le parfait bermuda blanc cassé à roulotter s’y trouvent, souvent, (particulièrement chez Monoprix et chez COS), en plus sobre – donc plus chic – que chez les filles. Évidemment, la pratique est déconseillée aux toutes petites qui exploreront les rayons enfant des maisons pas trop « girly », comme Sœur.

13- Ne pas transiger sur la maroquinerie

Chaussures ou sac, votre grand-maman le disait déjà, ne souffrent pas la médiocrité. Ils peuvent être très simples (cabas en wax, panier en raphia) mais jamais dans de fausses matières cheap. Si l’on ne peut pas forcément investir, dans le luxe le plus établi, de petites maisons françaises permettent d’en «  jeter  » à des prix plus abordables (mais pas non plus tout petits, la qualité se mérite). Les « cross bags » en python de couleur, comme les mocassins ou les sandales en serpent dopent, particulièrement, une dégaine. On notera que la même exigence pointilleuse doit être portée aux tee-shirts blancs.

14- Réveiller ses classiques

il faut avoir une petite veste noire basique. Sauf qu’au lieu de la porter sur une chemise blanche, on l’enfile sur un haut de survêtement zippé ; on la ceinture ou on jette un blouson en jean dessus ; on l’enfile à même la peau, on la superpose à une autre… Bref, on surprend. Et on décolle ainsi du look « working girl », qu’elle induit souvent. Idem pour la chemise en soie (qui peut faire dame). Ouverte sur un sous-pull fin, tout de suite, elle a une autre «  touch  ». Et la paire de sandales ultra-sophistiquées sur chaussettes, avec un jean, fonctionne, toujours, très bien aussi.

Et tant d’autres !

Je suis sûre que vous avez vous, aussi, vos petits trucs pour personnaliser votre tenue. Dites-nous en commentaire comment vous jouez avec vos vêtements pour avoir cette touche de style en plus !