Lorsqu’il s’agit de pulvérisateurs dans l’univers agricole, l’un des objectifs est de prévenir les pertes de récolte dues aux mauvaises herbes et aux parasites. Un autre objectif est de prévenir les maladies des plantes. En fait, on estime que plus de 20 % de la récolte mondiale est perdue à cause des parasites et des maladies des plantes. Enfin, vous souhaitez créer un environnement qui favorise une agriculture saine. Le choix des bons types de pulvérisateurs est donc primordial pour atteindre ces objectifs. Comme il existe plusieurs types de pulvérisateurs, vous devez choisir parmi une gamme de types et de pièces de rechange variée. Pour rendre le processus plus simple et vous aider à faire le meilleur choix selon la tâche à accomplir, voici quelques points à prendre en considération.

Quel type de produits agricoles traitez-vous ?

Les types de cultures que vous traitez vont influencer votre choix. Le soja et le maïs ont par exemple des caractéristiques différentes de celles du tournesol. Disons que vous pulvérisez des cultures de petits fruits comme les framboises ou des légumes bas comme les pommes de terre. Vous aurez besoin d’un pulvérisateur à haute pression et à haut volume. Une telle quantité vous permettra de pénétrer sous le couvert végétal sus-jacent, ainsi que sous les feuilles. Ce qui précède n’est qu’un exemple. Les produits destinés à la protection des cultures diffèrent, car les cultures ont des besoins différents. Les parasites et les maladies potentielles sont autant de facteurs. Un pulvérisateur doit donc être précis, afin de cibler les bonnes zones. Il est également important de déterminer le type d’appareil dont vous aurez besoin. Dans certains cas, certains types de pulvérisateurs peuvent avoir des usages alternatifs. Cherchez-vous par exemple un gros pulvérisateur, ainsi qu’un tracteur additionnel pour d’autres tâches ? Si c’est le cas, il peut être plus rentable d’opter pour cette combinaison ou pour toute autre combinaison d’équipements répondant à plus d’un besoin. Cliquez ici pour en savoir plus.

Comment les conditions météorologiques affectent-elles vos cultures ?

Vous utilisez cette pièce tracteur agricole qu’est le pulvérisateur pour protéger vos cultures et favoriser leur croissance. Vous ne souhaitez cependant que traiter la zone prévue. En d’autres termes, il faut protéger les zones voisines de votre pulvérisateur. C’est pourquoi les niveaux d’humidité, la température, et même la vitesse du vent sont des éléments à prendre en considération lorsque vous vous préparez à pulvériser. Vous devrez faire une estimation de la distance que votre mélange liquide pourra parcourir. Vous devrez aussi estimer le temps de séchage. L’accessoire que vous choisissez doit distribuer votre mélange dans la quantité requise. Il est aussi important de prendre en considération le type de buse dont vous avez besoin pour votre pulvérisateur. Votre application doit être la plus précise possible. Pour cela, optez pour une buse à même de contrôler la taille des gouttelettes. Cela affecte également la vitesse à laquelle vous pouvez distribuer le liquide. Pensez aussi à choisir votre buse selon la tâche à accomplir.

Quel est l’état actuel de votre matériel d’entretien agricole ?

Vous connaissez probablement déjà les réponses aux questions ci-dessus. Avant de commencer un nouveau travail de pulvérisation, faites l’inventaire de votre équipement. Cela inclut le pulvérisateur agricole que vous êtes sur le point d’acheter et ses différentes pièces. Testez-le, afin de vous assurer que tout est en état de marche. Vérifiez que le joint de votre accessoire ne présente aucune fuite éventuelle. Pendant que vous y êtes, vérifiez aussi la pression. N’hésitez pas à faire remplacer les pièces que vous jugez usées. C’est également le moment de moderniser votre équipement si le travail l’exige. Vous devez aussi prendre en considération la taille de la zone à pulvériser durant l’achat de votre pulvérisateur en ligne. Le choix de cet accessoire dépend largement de la taille de la culture. Un pulvérisateur manuel d’une capacité d’un litre suffira par exemple pour une petite surface. Pour une superficie plus conséquente, il faudra probablement un pulvérisateur plus grand. N’oubliez pas non plus de comparer le temps et les efforts requis avec votre budget. Si vous avez besoin d’un nouvel équipement, prenez le temps d’évaluer les coûts et les avantages de votre investissement par rapport à votre budget.