Pour les vapoteurs qui essaient d’arrêter la cigarette traditionnelle, le taux de nicotine contenu dans l’e-liquide est l’élément le plus important notamment pour faciliter la transition tabagique. Le dosage de nicotine doit en effet être adapté à votre profil d’ancien fumeur, c’est-à-dire correspondant au nombre de cigarettes que vous aviez l’habitude de fumer chaque jour. Voici un guide pour vous aider à déterminer la dose de nicotine nécessaire pour votre e-liquide si vous êtes un gros fumeur.

Vapoteur débutant : pourquoi est-il important de bien choisir son dosage ?

Lorsqu’on opte pour la transition de la cigarette conventionnelle vers l’e-cigarette, il est fortement conseillé de garder le même dosage de nicotine présent dans vos anciennes tiges de tabac traditionnelles. Vous vous demandez pourquoi ? Tout d’abord parce que prendre un e-liquide avec une trop faible dose ne va pas combler vos manques. En effet, si vous utilisez un taux de nicotine trop bas, inadapté à vos habitudes de fumeur, le sevrage ne peut se faire correctement. En plus des risques de rechute, vous allez également ressentir des symptômes et des gênes causés par le manque : irritation, appétit vorace, migraine, etc.

À l’inverse, prendre un dosage trop élevé risque de vous rendre encore plus dépendant à la nicotine qu’avant la transition. Par ailleurs, il peut arriver que l’expérience de vape ne vous convienne pas (hit trop puissant, sensation non agréable en gorge). Dans ce cas, le résultat sera le même car vous risquerez de retomber dans la cigarette traditionnelle. Si vous avez des doutes entre un dosage plus fort ou plus faible, commencez avec un taux de nicotine plus élevé. Dans la mesure où l’idée consiste à réduire la consommation de tiges de tabac, prendre un liquide contenant plus de nicotine sera toujours mieux que de se remettre à fumer. Depuis l’année 2017, les fabricants d’e-liquide n’ont plus le droit de proposer en vente les flacons de liquide comportant de la nicotine avec un taux supérieur à 20mg/ml. Dans ce cas, les vapoteurs qui souhaitent ajuster leur dosage devront fabriquer eux-mêmes le liquide avec un booster nicotine.

Quel dosage de nicotine pour les gros fumeurs ?

Afin de déterminer la dose de nicotine correspondant à vos habitudes et à votre profil de fumeur, il faudra vous concentrer sur le nombre de cigarettes consommé quotidiennement. Ceux qui fument moins de 5 tiges par jour sont considérés comme étant des fumeurs occasionnels. Un fumeur modéré pourra terminer entre 5 à 15 cigarettes par jour. Au-delà (plus de 15 cigarettes), on parle de fumeur invétéré ou de gros fumeur.

Une fois que vous avez déterminé votre profil de fumeur, vous pourrez trouver le dosage qui vous convient :

. 0 mg/ml : sans nicotine pour tout le monde

. 6 mg/ml : faible quantité de nicotine pour les fumeurs occasionnels de cigarette light

. 12 mg/ml : nicotine en quantité moyenne pour les fumeurs moyens de cigarette light

. 16 à 18 mg/ml : dose importante de nicotine pour les fumeurs modérés de cigarette normale et forte

. 18 mg/ml et plus : forte quantité de nicotine pour les gros fumeurs de cigarettes fortes et sans filtres

Par ailleurs, il existe une formule simple vous permettant de calculer la dose de nicotine contenue dans vos tiges de tabac. Généralement, les fabricants mentionnent le taux de nicotine sur le paquet de la cigarette. Il vous suffit de multiplier cette valeur par le nombre de cigarettes conventionnelles que vous fumez par jour.

L’intérêt du booster nicotine pour les gros fumeurs

Comme on a pu le voir, les gros fumeurs qui souhaitent passer à la cigarette électronique devront avoir une quantité de nicotine d’au moins 18 mg/ml pour garantir la réussite de la transition tabagique. Certains vapoteurs avérés optent même pour des e-liquides plus concentrés (+ de 20 mg/ml) notamment pour profiter d’une expérience satisfaisante.

Il faut toutefois noter que les flacons d’e-liquide vendus en magasin ne peuvent pas comporter plus de 20 mg/ml. Dans ce cas, pour utiliser un e-liquide présentant une dose de nicotine très élevée, les gros fumeurs devenus des vapoteurs aguerris n’auront d’autre choix que de fabriquer eux-mêmes leur e-liquide DIY. En effet, mélanger soi-même son liquide reste la seule solution lorsque votre taux de nicotine ne correspond pas aux quantités commercialisées sur le marché. Pour la confection d’e-liquide fait-maison, vous devrez utiliser un booster nicotine. Vendu en flacon de 10 ml, ce produit contient le maximum de dosage nicotine autorisé à savoir 20 mg/ml. Vous devrez par la suite le mélanger avec une base neutre et des arômes.

Comment utiliser le booster nicotine ?

Le booster nicotine est un produit enrichi que les vapoteurs utilisent pour confectionner leur e-liquide nicotiné à forte dose. Il sera à ajouter avec une base neutre (PG/VG) ainsi que des arômes pour obtenir le mélange à verser dans le réservoir de la cigarette électronique. Idéal pour compenser les effets du manque dans le cadre d’un sevrage, le booster procure aux gros fumeurs une sensation de hit satisfaisante et qui sera donc fidèle à leur habitude de fumeur. À noter que le hit est ce picotement ressenti en gorge lors de l’inhalation de la fumée. C’est cette sensation que les fumeurs cherchent à chaque bouffée de cigarette.

Pour réaliser un e-liquide fortement nicotiné, vous devrez donc vous procurer un booster nicotine dont la quantité correspondant au dosage de nicotine doit être adapté à votre profil de fumeur. Il faudra également acheter une base sans nicotine qui sera à mélanger avec un ou plusieurs boosters afin de garder la composition initiale de PG/VG. Il est par ailleurs conseillé de choisir un produit avec un taux de PG/VG identique à celui de votre base habituelle.

Pour varier les saveurs, vous devrez ajouter des arômes à votre mélange. Sur le marché, il existe trois catégories de saveur : classique, fruité et gourmand. Le goût classique est idéal pour les débutants encore habitués au tabac. La saveur fruitée est conseillée pour découvrir les plaisirs de la vape. Les arômes gourmands sont essentiellement réservés aux primo-vapoteurs.

Bien choisir sa cigarette électronique

En plus de bien doser votre taux de nicotine, vous devrez également trouver un dispositif adapté à vos besoins pour réussir la transition tabagique. Si vous êtes un fumeur occasionnel, optez pour une e-cig de type pod. Facile à utiliser et compact, un pod offre une autonomie suffisante pour les petits vapoteurs.

Si vous êtes un fumeur modéré, le mieux serait de miser sur un kit de cigarette électronique ou un dispositif tout-en-un. Pratique et modulable, un kit promet une prise en main plus simple. Par ailleurs, la batterie est intégrée à l’e-cig ce qui facilite l’utilisation. Pour une meilleure autonomie, pensez à acheter des accus (batterie de rechange). Les fumeurs invétérés auront tout intérêt à opter pour un mod avec des accus.