Vous êtes propriétaire ou locataire ? Vous avez besoin de souscrire prochainement à un contrat habitation et vous aimeriez avoir quelques précisions sur ce document bien spécifique ? Vous trouverez dans le texte ci-dessous une présentation de ce sujet qui vous concerne tous.

À quoi sert-elle ?

Pour un locataire, il s’agit d’une assurance obligatoire avant de pouvoir signer un bail et d’entrer dans le logement. La loi impose en effet qu’une copie du contrat soit fourni à l’agence de location. Les propriétaires qui occupent leur logement ne sont pas soumis à cette obligation réglementaire. Pourtant, il reste fortement recommandé de s’assurer afin de bénéficier d’une couverture, même minimale. En cas de sinistre ayant causé des dégâts à l’habitation, le propriétaire pourra ainsi prétendre à une indemnisation des travaux de réparation par l’assureur. En l’absence de contrat, le propriétaire prendra à sa charge tous les travaux de remise en état. Si les logements voisins venaient eux aussi à être touchés, les réparations seraient alors couvertes par la responsabilité civile du propriétaire du logement à l’origine du sinistre.

Vous devez également savoir qu’il s’agit d’un contrat sur mesure. Par conséquent, tout à chacun peut en définir les modalités en fonction de ses besoins. Vous demeurez par exemple libre d’inclure ou non des garanties spécifiques. Bien entendu, vous aurez déjà bien compris que plus vous ajouterez de spécificités au contrat et plus le montant des cotisations sera élevé.

Vous êtes à la recherche d’un contrat habitation et ce sujet vous intéresse particulièrement ? Dans ce cas, n’hésitez pas à vous rendre sur le site www.maif.fr ! Vous y trouverez tout ce qu’il est important de connaître au sujet de l’assurance habitation. Vous pourrez même prendre rendez-vous avec un conseiller, demander des devis et souscrire à votre prochain contrat directement en ligne !

Quels sont les paramètres à prendre en considération ?

Pour trouver le bon produit, vous devez commencer par évaluer le montant des biens à assurer. Tout doit être comptabilisé ! Vous n’oublierez donc pas le mobilier, les bijoux, les objets de valeur, les vêtements ou encore les outils de jardinage. N’hésitez pas à gonfler légèrement cette estimation. En procédant de la sorte, vous vous laisserez une certaine marge qui vous évitera de prévenir votre assurance si vous réalisez quelques acquisitions au cours de l’année. Prenez garde de rester tout de même mesuré afin de ne pas voir le montant de vos cotisations s’envoler !

Analysez ensuite vos attentes. Portez votre attention sur les garanties de base présentes dans la très grande majorité des contrats (incendie, dégâts des eaux, catastrophes naturelles etc). Vous sont-elles suffisantes ou faut-il en ajouter quelques autres en option ? Enfin, prévoyez dès à présent le budget nécessaire au règlement des cotisations.

Faites jouer la concurrence !

Afin de conquérir toujours plus de nouveaux clients, les assureurs se livrent une bataille commerciale intense. Tout ceci créé une saine émulation entre les compagnies. Cela tire les tarifs vers le bas et profite donc avant tout aux assurés. Pour prendre connaissance de toute l’offre à votre disposition, la meilleure façon de procéder reste de faire appel aux services d’un comparateur en ligne. Vous définissez vos paramètres personnels, exprimez vos attentes et le tour est joué ! Vous découvrirez un comparatif de toutes les formules commerciales qui répondent à vos critères. Vous retrouverez bien entendu les propositions de tous les poids lourds du monde de l’assurance mais pas uniquement. Profitez-en en effet pour jeter un coup d’œil aux nouvelles assurances en ligne dont vous ignoriez jusqu’à présent l’existence. Elles proposent bien souvent des formules à des prix très attractifs afin de séduire en priorité les plus jeunes. Elles méritent donc que l’on s’y intéresse de plus près.

Enfin, n’hésitez pas non plus à consulter la liste des équipements de protection de l’habitation demandée par chaque compagnie. Certains sont en effet nécessaires pour pouvoir être assuré (à l’image du détecteur de fumée par exemple) tandis que d’autres devront être installés par la suite.