Vendre sur le web est devenu accessible à tous en quelques années. De nouvelles boutiques de e-commerce ouvrent tous les jours. Est-ce vraiment rentable ? Comment créer un site de e-commerce efficace ? Voici quelques pistes pour répondre à cette question.

Définissez ce que vous allez vendre et sous quelle forme

Créer une boutique en ligne peut paraître simple. On trouve beaucoup de tutoriels sur le web pour en construire une. Mais la différence entre une réalisation amateur et un travail professionnel se situe généralement au niveau du nombre de visiteurs et du nombre de ventes. La création de sites de e-commerce nécessite des compétences et des connaissances particulières. Faire appel à l’expertise d’une société comme www.siliconsalad.com est le gage d’un projet de e-commerce réussi.

Avoir une équipe compétente à ses côtés est un plus indéniable. Avant même d’envisager une solution technique, il faut déterminer quelle type de boutique vous souhaitez mettre en place pour vendre vos produits. Les deux principales possibilités sont la boutique classique et la boutique dropshipping. Dans le premier cas, vous allez devoir gérer vos stocks, vos ventes, vos clients, vos expéditions, comme pour n’importe quel magasin. Le dropshipping quant à lui, consiste à vendre vos produits en passant par un fournisseur extérieur. Vous n’avez ainsi pas à gérer les commandes, les expéditions ou encore les retours. Vous devez naturellement également définir ce que vous souhaitez vendre. Il peut s’agir de produits multiples, de produits spécifiques correspondant à un besoin particulier ou même d’un seul produit.

Vous allez également devoir établir un business plan afin de savoir où vous allez, vous fixer des objectifs, et déterminer le statut juridique sous lequel vous exercerez votre commerce. Sans doute vous faudra-t-il constituer votre société, et pourquoi pas, votre marque.

Réfléchissez à vos parcours de navigation, préparez votre catalogue

Pour que votre boutique en ligne soit facilement utilisable, il vous faut réfléchir à un parcours de navigation. Une arborescence simple et claire permettra d’avoir une vision globale de la solution. Imaginez les rubriques, prévoyez les catégories de produits, la page de contact, le panier…

Les textes doivent être soignés également. Bien entendu, la présentation de votre entreprise et de votre offre doit permettre au client potentiel de comprendre qui vous êtes. Les conditions de vente, les textes obligatoires, et notamment ceux liés au RGPD doivent respecter à la lettre la règlementation.

Les descriptions des produits doivent être claires et complètes. Le visiteur doit pouvoir facilement identifier les produits et savoir lequel lui convient. Les visuels utilisés joueront également un rôle important. Ne négligez ni l’aspect graphique (bannières, icônes, fonds…), ni les images et photos utilisées pour vos produits.

Choisissez un design approprié

L’objectif de votre boutique est de convaincre le maximum de personnes d’y venir et de convertir ces visites en commandes. Choisissez un design, des couleurs et des typographies adaptés à votre clientèle cible. Vous ne vendez pas de la même façon des pièces auto, des jeux vidéo ou des vêtements. Ne limitez pas vos efforts à la page d’accueil. L’erreur courante à éviter est d’avoir une page d’accueil très attractive, et ensuite des pages qui ne reprennent pas l’aspect visuel initial. Proposez un ensemble cohérent, adapté au public que vous souhaitez attirer et fidéliser.

Le design choisi donnera son âme à la boutique, déterminera son ambiance virtuelle. Comme pour un commerce physique, beaucoup de choses se jouent sur l’aspect visuel. Si vous séduisez le visiteur par l’aspect et le design de la boutique, il a plus de chance de rester, naviguer et peut-être commander.

La présentation du catalogue a également de l’importance. Même si les photos et les descriptions des produits sont soignées, le design choisi pour les présenter compte. Les rubriques principales doivent être accessibles dès la page d’accueil. Il faut aussi veiller à ne pas associer certaines rubriques. Mieux vaut éviter de mélanger produits de soins du visage, crème pour bébé et soins des pieds par exemple. Identifiez les associations à privilégier et celles à éviter absolument.

Soyez à la pointe en matière de fonctionnalités

Afin de donner encore plus de visibilité à votre commerce, pourquoi ne pas intégrer ce qui se fait de mieux en matière de technologie.

Naturellement, lancer votre e-commerce n’a aucun sens s’il n’est pas pleinement opérationnel sur mobile. Une conception en « mobile-first » déclinée ensuite sur d’autres supports est une tendance forte. Votre boutique doit impérativement être responsive.

Utilisez la vidéo pour apporter un côté dynamique à vos produits. Plutôt que de se contenter d’un catalogue statique, mettez en scène vos produits pour les rendre plus attractifs.

Enfin, la réalité augmentée peut donner à votre catalogue une toute autre dimension. Voir ses vêtements portés, visualiser les meubles que l’on souhaite acheter dans un environnement en 3D, effectuer une visite virtuelle de l’appartement que vous recherchez sont autant d’applications.

Note de l’auteur : afin de pouvoir valider le texte sur la plateforme, j’ajoute ici les mots-clés saisis sans accents.