buzznews

À quoi sert un contacteur électrique ?

contacteur électrique

Le domaine de l’électricité peut parfois s’avérer difficile et complexe à utiliser. Plusieurs appareils sont aujourd’hui disponibles afin de rendre les installations électriques plus faciles à manier, mais surtout plus sécurisées. Parmi eux, se tourner vers un contacteur électrique est une initiative qui séduit de nombreuses personnes, pourtant beaucoup se demande encore son véritable rôle. Connaître à quoi sert un contacteur électrique devient essentiel dans ce contexte précis.

Son intérêt

En premier lieu, il est d’abord important de savoir l’utilité d’un contacteur électrique. C’est un assemblage de composant électromagnétique ayant pour but de contrôler les entrées et les sorties du courant. Il permet de gérer efficacement les flux d’arrivées et de sorties de l’électricité. Si auparavant son utilisation n’était pas vraiment nécessaire, il est aujourd’hui recommandé d’en posséder un, surtout si vous êtes amené à manipuler plusieurs installations. Cependant, le rôle principal du contacteur sera d’enclencher le démarrage ou l’arrêt des équipements intérieurs comme un radiateur, un réfrigérateur ou même un chauffe-eau. C’est donc un moyen simple et facile d’éviter les pertes de temps, car une planification automatique de vos appareils signifiera des problèmes en moins à résoudre. Généralement, ce type d’appareil est doté de 3 options de réglage, la marche automatique, la marche manuelle et l’arrêt manuel. Dans les trois cas, son utilisation représentera un vrai avantage au quotidien.

Pour des informations plus détaillées sur le domaine, cliquez ici.

Son fonctionnement

Afin de mieux comprendre l’utilité du contacteur électrique, il est utile de connaître comment il fonctionne. La plupart du temps, l’appareil sera alimenté par l’intermédiaire d’un courant alternatif ou un courant continu variant entre environ 24 et 400 Volts. Afin de faciliter l’alimentation de la bobine principale, celle-ci sera programmée pour se recharger durant les heures creuses. Selon le modèle de contacteur que vous utiliserez, les contacts peuvent s’ouvrir ou se fermer à l’aide des interférences magnétiques générées par la bobine. Cependant, ci cette dernière n’est pas alimentée (ce qui est le cas lors des heures pleines) le ressort de rappel va venir diviser les deux parties de l’armature afin de garder ouverts les différents contacts de puissances. Certains services mettent aussi en place l’ajout de la fonction jour nuit, ce qui permet aux contacteurs de s’activer la journée et de s’éteindre de façon automatique la nuit. Pour certains, il vous sera même possible de programmer les temps de démarrages et d’arrêt pour chaque appareil électrique présents dans la maison. En d’autres termes vous pourrez attribuer un déclenchement spécifique à une chaque appareil.

Les différents types

Concernant les types d’appareils, le contacteur schneider est parmi les plus réputés due à sa résistance et à sa durabilité. D’autres modèles sont cependant disponibles sur le marché afin de répondre aux envies, mais surtout aux besoins de chacun. Il existe 4 types de contacteurs, l’unipolaire, le bipolaire, le tripolaire et même le tétrapolaires. Ces chiffres représentent le nombre de contacts de puissances qui sont mesurés en fonction de la tâche à accomplir. Ainsi, selon le type d’appareil que vous choisissez, il sera possible de le commander grâce aux différences de tensions allant de 24 à 400 Volts. Il est à noter que pour un foyer normal, une tension de 110 Volts sera largement assez pour permettre le bon fonctionnement de votre contacteur. En fonction des modèles, il est aussi possible de rajouter des contacts auxiliaires afin d’optimiser les performances.

Enfin, afin d’être sûr de bien choisir votre contacteur électrique, il est important de prendre en compte quelques critères. Le premier est la tension de la commande présente sur la bobine, il faudra veiller à ce qu’elle soit suffisamment élevée pour activer manuellement l’appareil. Ensuite, la tension d’alimentation est aussi un facteur essentiel, car lui seul peut déterminer si votre courant électrique est apte à accueillir l’appareil. L’autonomie est le dernier point à analyser, car une trop petite autonomie lors des coupures de courant peut empêcher votre correcteur de se rétablir rapidement.

 

Quitter la version mobile