Aujourd’hui, de plus en plus de citoyens utilisent des applications de guidage pour se déplacer en toute sérénité. Effectivement, ces logiciels offrent des avantages indéniables aux utilisateurs. Mais lesquels ?

Le GPS en quelques mots

GPS est le sigle de Global Positioning System. On distingue deux types de fonctionnement du GPS :

·         Le Precise Positionning System (pps) : ce système est uniquement réservé à l’armée américaine et

·         Le Standart positionning system (sps) : il a été élaboré pour les civils

Le premier récepteur GPS portatif a été commercialisé en 1989 par Magellan qui fut appelé « le Magellan NAV 1000 ». Puis, dans les années 1990, le GPS 100 a vu le jour, destiné au secteur de l’automobile et de l’aviation. Ces anciens modèles étaient capables d’afficher la position sur une carte et propose des fonctions basiques de navigation. Mais les premiers systèmes intégrés dans les tableaux de bord des voitures n’ont été opérationnels qu’en 1990. Et ce n’est qu’en 2000 que les logiciels de navigation GPS sur PDA sont devenus accessibles à tous.

Les assistants de navigation destinés au grand public pour l’automobile sont nés en 2004 et ont connu un grand succès. Et depuis, le secteur n’a cessé de se développer en mettant en place des systèmes GPS pouvant s’adapter à tous les besoins et modes de transports. Par exemple, certains modèles intelligents et plus performants peuvent répondre parfaitement aux besoins des cyclistes.

Dans l’industrie de l’automobile, le système GPS peut calculer des itinéraires en tenant compte du réseau routier. De la sorte, l’utilisateur peut intégrer son adresse postale afin d’avoir des instructions plus précises, accompagnées d’une synthèse vocale. Sur des systèmes dernières générations, les cartes sont disponibles en trois dimensions, la saisie de l’adresse se fait par reconnaissance vocale et le calcul de l’itinéraire peut tenir compte de contraintes en temps réel. C’est vraiment ahurissant ! De même, le GPS peut prendre en compte la vitesse maximale autorisée et informer le conducteur en cas de dépassement. Dans le cas d’un GPS communicant, à l’aide d’une carte SIM et des réseaux mobiles, l’utilisateur n’a pas besoin d’intervenir ou d’utiliser un PC pour mettre à jour les informations.

Pour les personnes ayant des déficiences visuelles, le GPS apporte une aide complémentaire dans leurs déplacements. Les instructions peuvent se faire par le biais d’un haut-parleur, écouteurs ou casques.

En tout cas, le système de géolocalisation GPS ou api navigation permet de connaitre le positionnement précis de chaque véhicule, le kilométrage effectué et les temps de pause ainsi que de repérer une voiture ou un article volé.

Les logiciels de guidage : à quoi servent-ils ?

Les logiciels de guidage sont divisés en deux groupes :

·         les logiciels professionnels ou semi-professionnels : ils proposent des fonctionnalités plus étendues qui se rapprochent des logiciels SIG bureautiques

·         et les logiciels « grand public » : les versions sont limitées, mais l’utilisation est plus simple

Aujourd’hui, on peut également trouver un webservices gps, des solutions SIG en ligne. Les logiciels GPS peuvent être destinés à de nombreuses fins :

·         Logiciels pour tablette PC : ils sont compatibles avec les écrans tactiles et sont plus ergonomiques. D’ailleurs, la tablette est légère, n’encombre pas et est facile à déplacer

·         Logiciels pour PC portable : les logiciels peuvent être utilisés sur des PC de bureau

·         Logiciels pour Pocket PC : ces outils sont plus légers et on ne trouve que les fonctions basiques à l’instar de zoom et de déplacement dans une carte, d’édition de polygones, polylignes et points et d’édition d’attributs

·         Logiciels pour téléphone mobile : les solutions sont de plus en plus variées et sont surtout destinées au grand public. On peut trouver des solutions gratuites et payantes

·         Logiciels pour la navigation routière : on peut trouver des cartes préinstallées et d’autres solutions en ligne ou webservices navigation et profiter d’une aide à la circulation avec des solutions « clés en main »

Certes, l’application GPS rencontre un vif succès grâce aux nombreuses versions gratuites proposées sous iOS et Android, et disponible sur smartphone. De plus, votre appareil peut vous accompagner partout. C’est l’avantage majeur de l’application.

En outre, en quelques minutes, vous pouvez charger une application performante qui est dotée des fonctions classiques au minimum (guidage vocal et visuel). Ainsi, votre appareil peut suffire pour bénéficier d’un système de guidage rapide.

Par ailleurs, les données sont transmises en 3G ou 4G et permettent d’avoir accès à des services « Live». Ce qui vous permettra d’accéder à des informations sur la présence de radars mobiles ou sur l’état du trafic routier. C’est vraiment impressionnant !

Mais quels sont les revers ?

Même si vous optez pour une application dernier cri, sa performance dépendra en grande partie de celle de votre mobile. Un appareil d’ancienne génération n’offrira certainement pas un affichage optimal. Cela peut donc avoir des impacts majeurs sur la qualité visuelle du guidage.

Pour les applications GPS gratuites et api navigation, elles consomment généralement des données à chaque trajet. Au final, cela peut s’avérer plus cher. De plus, dans les régions qui disposent d’une couverture médiocre par la 3G ou la 4G, la qualité du guidage peut être mise en jeu.

Pour chaque type de logiciel, on peut aussi citer quelques inconvénients plus ou moins importants :

·         Le PC portable : l’outil est assez complexe et difficile à manier. De plus, il faudrait transporter le portable partout

·         La Tablette PC : le plan tarifaire peut être un grand frein pour la majorité des utilisateurs, car les matériels coûtent plusieurs milliers d’euros

·         Le PDA ou PAD : ce sont des appareils équipés d’un assistant personnel (PDA) ou d’un smartphone (mobile évolué) à un récepteur GPS intégré ou non. Il suffit d’installer des programmes de géolocalisation sur son appareil pour profiter d’un guidage sur mesure. Pour des appareils fiables et performants, il faudrait se tourner vers des appareils de 500 MHz minimum. Cependant, ces produits ont une durée de vie plutôt courte, et une autonomie allant de 3 à 5 heures

·         Le téléphone portable : c’est la meilleure alternative même s’il est moins puissant !

·         Le GPS de navigation : les solutions sont complètes avec des assistants personnels et des récepteurs intégrés accompagnés d’un logiciel

Quelles sont les fonctionnalités importantes ?

Pour bien choisir une application de guidage, vous devez prendre en compte les éléments suivants :

·         L’information en temps réel : la fonctionnalité « Live » est incontournable pour obtenir des informations en temps réel sur les zones de danger et sur l’état du trafic. Qui plus est, les informations sont transmises via le réseau 3G ou 4G. Pour les applications, généralement, il suffit de payer en une seule fois pour profiter de cette fonctionnalité

·         Les POI (Points Of Interest ou points d’intérêt) : ils sont intégrés dans certaines applications. Il s’agit des restaurants, des centres commerciaux, des stations d’essence, de parkings et de parcs d’attractions. Un appareil doté de cette fonctionnalité peut localiser l’un de ces POI situés dans l’endroit où vous vous trouvez. En optant pour des réseaux 3G ou 4G, vous aurez plus de chance de trouver un POI spécifique, absent de la base de données

·         Et les modes spécifiques : les applications qui proposent des modes pour les piétons, les vélos et les motos peuvent tenir compte du moyen de locomotion pour calculer l’itinéraire. C’est un atout non négligeable !